Imbert de la Platière, seigneur de Bourdillon, gentilhomme nivernais, commença très jeune sa carrière militaire. Pendant les guerres d’Italie, il se distingua en 1544 à Cérisoles, en Piémont, et il fut nommé gouverneur d’Auxois en 1545. Puis le roi le chargea de fortifier les villes de Champagne, avant de l’envoyer comme ambassadeur auprès de l’empereur Ferdinand Ier. En 1559 Henri II le nomma son lieutenant général en Piémont, avec des pouvoirs quasi souverains et, en 1562, la reine Catherine de Médicis lui donna le bâton de maréchal de France. L’année précédente, il avait acheté Epoisses à Jacques de Savoie-Nemours. Il y fit réaliser de nombreux travaux d’embellissement. Il mourut en 1567.