Louis de Bourbon, prince de Condé, était le cousin de Louis XIV. Célèbre pour sa victoire de Rocroi, il rencontra Guillaume de Guitaut en 1647, au siège de Lérida, et en fit l’un de ses officiers. Lorsque Condé se jeta dans les intrigues de la Fronde, Guitaut ne le quitta pas et c’est lui qui, en 1659, présenta au roi la soumission du prince. Entre 1668 et 1675, Condé conquit la Franche-Comté en trois semaines, battit le prince d’Orange à Seneffe et sauva l’Alsace menacée par la mort de Turenne. Il acheva son existence à Chantilly. C’est lui qui avait arrangé le mariage de Guitaut avec l’héritière d’Epoisses. Celle-ci, à sa mort, lui laissa ses biens que le prince restitua ensuite à Guitaut.