Classée monument historique le château d’Époisses est située au centre de la Bourgogne au cœur de l’Auxois à deux heures de la capitale. Son histoire remonte au VIe siècle, ou il fut le fief de la reine Brunehaut et du roi de Bourgogne Théodoric 1er (Thierry), son petit-fils. Un ensemble médiéval qui fut tour à tour habité par les ducs de Bourgogne, le grand Condé, la Marquise de Sévigné et d’autres grands personnages de l’histoire. Durant des siècles il passa de main en main avec de nombreux changements et transformations, mais c’est au XVIe siècle avec le Maréchal de Bourdillon qu’il subit un remaniement complet ne gardant qu’une tour de l’ancienne forteresse. La Révolution, pourtant, a porté au château de rudes coups. Trois des sept tours et près de la moitié du bâtiment furent détruits.

Propriété de la même famille depuis 1661, les descendants de Guillaume de Guitaut consacrent le meilleur de leur énergie à entretenir la vieille demeure en poursuivant la conservation de ce site exceptionnel, en l’ouvrant à la visite, et qui, jamais jusqu’à ce jour n’a été aussi splendide. Le parc du château vaut vraiment le détour, avec un jardin à la française et plus de 700 m de haies entre buis et charmilles, un jardin à l’anglaise aux trois couleurs (gris, vert, doré), un mixed border fleuri de juin à septembre et 500 rosiers dans la cour d’honneur, une collection d’essences diverses tel que magnolia, tuliper, liquidambars, chêne vert, sorbus, pyrus, ginko, accacia, aligustrun, osnanthus, pivoine, ilex, bambou, fougère, hydrangea, viburnum, salix, lavandes, iris, jonquilles, euphorbe, sedum, iberis, anémone, aster, tulipe…